15 septembre 2009

Who's who ?


Scène de famille, nous discutons tous les quatre, c’est-à-dire les enfants, myself et Pedro.

Petite parenthèse : Pedro c’est mon « life partner » (comme disent nos amis anglo-saxons) et le père de mes deux ados… Ses copains l’ont toujours surnommé Pac, initiales de Pierre-Antoine Canot, mais aussi Pac comme « pack », rapport à sa passion immodérée pour le rugby et la bière… Moi, quand je l’ai rencontré, je l’appelais religieusement Pierre-Antoine, rien que pour le plaisir de lui lancer « Mais vous-zêtes-zivre Pierre-Antoine », comme dans la série Dallas quand J.R. tance vertement Sue-Ellen qui vient de se jeter un énième godet derrière le décolleté… Et puis j’ai changé pour Pedro, sans doute parce que ça rime avec « sang chaud » et « chorizo ».

Fin de la parenthèse. Nous sommes donc tous les quatre en train de tailler un fabuleux costard à un certain Monsieur Rostand, collègue de travail de Pedro qui arpente les couloirs de la boîte avec un bic à 4 couleurs dans la poche-poitrine et une clé USB autour du cou. Soudain, Finette intervient dans le débat :

Finette : - Rostand, Rostand… ça m’dit quelque chose, y a pas un type qu’a écrit un bouquin ?

Moi : - Absolument ma chérie, c’est Edmond Rostand, il a écrit…

Et là, en éducatrice toujours sur la brèche, je tapote mon nez du bout de mon doigt.

Finette : - Ah ouiiiiiiiiiiiiii… Pinocchio !

Argh. C’est Cyrano qu’on assassine sur l’autel de la littérature française.

4 commentaires:

  1. ravie de rencontrer Pedro ;-)

    RépondreSupprimer
  2. C'est celui que j'avais baptisé Léon? Pauv' garçon. Personne ne l'appelle par son vrai nom.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...